L'eau source de vie

Au cours d'une délibération du Conseil Municipal du 2 mai 1983, il a été décidé d'implanter une nouvelle zone d'habitation qui s'étendra de l'étang du bourg à la Gaptière. Étant donnée qu'une fontaine fréquentée par les Dyonisiens depuis des décennies existe près du plan d'eau, le Conseil Municipal a choisi pour cette future résidence qui comprendra 47 parcelles, le nom de « Bonne Fontaine ».Ce nom évoquera pour chacun de nous la présence de l'eau, de la nature chantée par le poète :

« Dieu prête un moment les près et les fontaines

Les grands bois frissonnants, et les rocs profonds et sourds

Et les cieux azurés et les lacs et les plaines

Pour y mettre nos cours, nos rêves, nos amours »

Victor Hugo

 

Où se trouve l'eau, se trouve la vie. L'eau sous toutes les latitudes et depuis des millénaires a toujours été le point de rassemblement des populations. « Bonne Fontaine » serait-elle une première cause de l'existence de notre village ? On pourrait le supposer, car cette source dont le nom est révélateur, a attiré depuis les temps les plus reculés, une population qui s'est implantée sur la colline la plus proche. Des témoignages de personnes âgées de Saint Denis ont révélé que leurs ancêtres et elles-mêmes venaient puiser à Bonne Fontaine cette eau nécessaire à la vie quotidienne de chacun.

Il y a plus d'un siècle, à côté de ce lieu, d'autres sources ont permis l'implantation d'un lavoir où se retrouvaient les lavandières, plus communément appelés « les laveuses », dans les temps les plus anciens. Si cette image familière, encore présente dans la mémoire de beaucoup, à disparu aujourd'hui, elle nous rappelle tout un passé que je vais essayer de remonter depuis les premiers siècles de notre Ère jusqu'à nos jours, avec de nombreux documents d'archives, pour vous intéresser à l'histoire de notre village.

Saint-Denis-de-Gastines est un territoire très étendu, 11 kilomètres d'est à l'ouest à vol d'oiseau, dont Ernée forme la limite ouest. Sa superficie cadastrée en 1810 est de 4801 hectares; c'est l'une des plus grandes de la Mayenne. Son altitude culmine à 244 mètres. Le relief est formé de petites collines entrecoupées de vallées peu profondes. De nombreuses routes desservent Saint Denis, même une ancienne voie venant de Normandie abordait le bourg par le Nord. La voie ferrée, à voie unique de Mayenne à Ernée, traverse la commune au sud avec station à 1800 mètres du bourg.

En 1831, la population de Saint Denis a compté 3868 habitants. Quelques hameaux, comme, la Bruyère, La Cosnuère, Le Nézement, Villançais, l'Oricière, La Bouardière, La Chevillardière, totalisaient 25 à 54 habitants chacun.

Ensuite, elle à décliné à partir de 1902 avec 2383 habitants. Elle n'est plus aujourd'hui que de 1789 habitants.

 

Source et article diffusé dans le bulletin municipal de Saint Denis de Gastines 1983

© 2011 - Généalogie Dyonisienne - Site généalogique de famille - Saint Denis de Gastines (53) - Conception -